Toujours une révolution d'avance

Le corps des professeurs titulaires de chaire au Cnam

25 novembre 2019

Le corps des professeurs du Cnam demeure l’un des caractères différenciant du Conservatoire, deux cent ans après sa création, dans le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche. Une spécificité qui lui permet aujourd’hui encore de demeurer un lieu unique de rencontre entre les mondes académique et professionnel.

Qui ne sait pas que le Conservatoire des arts et métiers a été créé par la Convention le 10 octobre 1794 sur proposition de l’abbé Henri-Grégoire, pour "perfectionner l’industrie nationale"? Enfant des Lumières et des encyclopédistes, l’établissement avait alors pour vocation d’"éclairer l’ignorance qui ne connaît pas et la pauvreté qui n’a pas le moyen de connaître" en concourant à la diffusion de l’innovation technologique et des savoirs scientifiques, ainsi qu’à la promotion de l’esprit de création. Ce n’est pourtant que le 25 novembre 1819 qu’il prendra sa dimension de "haute école d’application des connaissances scientifiques au commerce et à l’industrie", date à laquelle une ordonnance de Louis XVIII y installera "un enseignement public et gratuit pour l’application des sciences aux arts industriels". Cette ordonnance marquera la création des trois premières chaires du Conservatoire: chimie industrielle appliquée aux arts, confiée à Nicolas Clément-Désormes; économie industrielle, dont le premier titulaire sera Jean-Baptiste Say; mécanique appliquée aux arts, dirigée par Charles Dupin.

Les 3 premiers professeurs Cnam

Le corps des professeurs du Cnam : un caractère d'exception