Cycle ingénieur

Depuis sa création, les ingénieurs diplômés de l’ESGT déploient leurs compétences dans tous les secteurs des sciences de la mesure et de l'aménagement des territoires : géomatique, topométrie, définition et gestion de la propriété privée, aménagement des territoires, cartographie, construction, environnement, urbanisme, … La spécificité de l’ingénieur de l‘ESGT réside dans sa capacité à appréhender chaque projet dans sa globalité tout en utilisant sa formation pour en traiter les aspects scientifiques et juridiques.

Photo cycle ingénieur (1)

Photo cycle ingénieur (2)

Photo cycle ingénieur (3)

Objectifs

Le principal objectif du cycle ingénieur de l’ESGT est de se spécialiser dans la mesure et l'aménagement des territoires, la délimitation de la propriété et l'expertise foncière. Pour cela, différents moyens techniques sont mis à disposition des étudiants:

  • Des instruments de mesure récents et de haute technologie (tachéomètres, récepteurs GNSS, scanners 3D, drones, Lidar, ...);
  • D’un laboratoire d'imagerie 3D et d'une salle de métrologie;
  • De logiciels professionnels et spécialisés (DAO, SIG, calcul, traitement d'images, ...);
  • D’un important parc d'ordinateurs.

Contenu de la formation

La formation comporte trois années d’études. Outre les bases fondamentales (mathématiques, sciences physique, anglais, français) et la culture scientifique, la formation s’organise autour de cinq domaines:

  • Les sciences de la mesure (topographie, géomatique, géodésie, photogrammétrie, topométrie, systèmes d’information géographique, télédétection, photogrammétrie, imagerie 3D);
  • Les sciences juridiques (droit public, droit privé, droit de l’urbanisme et de l’environnement, procédures);
  • Les techniques de l’ingénieur (informatique, calcul scientifique, statistiques, etc.);
  • L’aménagement foncier (urbanisme, géographie rurale, estimations);
  • L’économie et la vie de l’entreprise (gestion, comptabilité, droit du travail, management, conduite de projets, etc.).

Les cours sont assurés par des enseignants et des enseignants chercheurs permanents ainsi que par des vacataires et des professeurs associés (professionnels de haut niveau en activité intervenant à temps partiel).

Les langues

Le niveau B2 du "cadre européen commun de référence pour les langues", écrit et oral, de la langue anglaise est demandé. C’est pourquoi les étudiants y sont préparés au cours de leur scolarité et passent le TOEIC.
Le TOEIC est un test de compréhension écrite et orale en anglais qui détermine le niveau de langue des étudiants. Le score de 785 points est requis.

Pour en savoir plus : consulter le site d'ETS-Europe

Les stages

Pour familiariser les élèves avec le monde de l’entreprise, des stages sont effectués chaque année en France ou à l’étranger:

  • En 1ère année, un stage pratique de huit semaines permet de mettre en œuvre les connaissances acquises;
  • En 2ème année, un stage d’application de huit semaines amène les étudiants à prendre davantage d’initiatives en entreprise;
  • En 3ème année, un travail de fin d’études est organisé en entreprise pendant vingt semaines minimum. Les étudiants rédigent un mémoire à l’issue du stage et le soutiennent devant un jury composé de professionnels et de professeurs.

L'alternance

L'étudiant a la possibilité de suivre la troisième année du cycle ingénieur en formation alternée sous forme de contrat de professionnalisation. 

Pour davantage d'informations à ce sujet, cliquez ici

Mobilité à l'international

Durant leur scolarité, les étudiants doivent obligatoirement effectuer une mobilité de 10 semaines minimum: dans le cadre d'un stage, d'un échange universitaire d'un semestre d'enseignement dans un établissement partenaire ou d'un travail de fin d'études (TFE).

Débouchés

L’ESGT est la principale formation conduisant aux métiers des sciences de la mesure et de l’aménagement des territoires.

Tous les jeunes diplômés trouvent un emploi dès leur sortie de l'école. Les débouchés offerts aux jeunes ingénieurs sont multiples et variés:

  • Le principal débouché est le métier de géomètre-expert (60 % des anciens élèves). L'ingénieur diplômé de l'ESGT, après 2 années de stages professionnels complémentaires, peut s'inscrire à l'Ordre des Géomètres-Experts. Il deviendra alors le spécialiste de la propriété foncière et de la mesure topographique.
  • L’ingénieur d'études de l'ESGT sera un acteur actif et qui apprécie les secteurs professionnels de l’environnement, de l’aménagement et de l’urbanisme.
  • Géomaticien,
  • Ingénieur topographe,
  • Ingénieur en aménagement,
  • Ingénieur urbaniste,
  • Ingénieur VRD, SIG, BIM,
  • Chargé d'affaires, d'études,
  • Technicien géomètre,
  • ...

Il pourra s’engager au service des collectivités locales ou territoriales mais également des administrations publiques (DDE, DDA, DIREN, etc.) ou entreprises publiques (EDF, SNCF, RATP, etc.) qui sont notamment à la recherche de spécialistes en systèmes d’information géographique (SIG).

Il pourra enfin travailler au sein d’une entreprise de travaux publics, de génie civil, d’un bureau d’études d’informatique, de photogrammétrie, de cartographie, de grands groupes pétroliers comme Total, etc.

Public et prérequis

Le cycle ingénieur est accessible après avoir acquis un bac + 2. L’admission se fait par le biais de concours ou après la classe préparatoire intégré.

Consultez les différents concours d’entrée sur notre onglet « admissions »

Coût de la formation

L'ESGT étant un établissement public, les droits d'inscription sont déterminés chaque année par arrêté ministériel.

A titre d’exemple, pour la rentrée 2021 – 2022, les frais de scolarité pour les étudiants ressortissants de l’Union Européenne étaient de 801€ pour les non-boursiers et 200€ pour les boursiers. Quant aux étudiants non ressortissants de l’Union Européenne, les frais s’élèvent à 1 885€* sauf pour les anciens élèves de l’INP-HB pour qui les frais sont à hauteur de 801€.

*Concerne les étudiants entrés dans l'enseignement supérieur français à partir de l'année 2019/2020. Pour les étudiants entrés dans l'enseignement supérieur français avant la rentrée 2019 ou domiciliés fiscalement en France depuis au moins deux ans au 1er janvier 2021, les frais sont de 801€.

Objectifs

Se spécialiser dans la mesure de la forme et du relief de la terre, mais également dans la délimitation de la propriété, de ses aménagements et de l'expertise foncière.

Les moyens techniques sont constitués

Travaux dirigés de photogrammétrie architecturale sur le logiciel  Photomodeler  à l'ESGT du Mans avec Eric Labergerie.
  • de tout le matériel de topographie nécessaire aux séances d'application, exclusivement composé d'appareils récents et de haute technologie
  • d'un important parc de micro-ordinateurs et un réseau wi-fi
  • d'un parc de stations de restitution photogrammétrique numériques
  • de logiciels professionnels et spécialisés (DAO, SIG, calcul, traitement d'image, ...)

Les conditions matérielles

Les droits d'inscription sont déterminés chaque année par arrêté ministériel.

Stages

Entre chaque année, les étudiants acquièrent de l'expérience professionnelle et se confrontent au monde de l'entreprise à travers des stages : 4 semaines en fin de 1ère et 2ème année, 8 semaines en fin de 3ème et 8 semaines en fin de 4ème année.

Mobilité internationale

Durant leur scolarité, les étudiants doivent obligatoirement partir à l'étranger : dans le cadre d'un stage, d'un échange universitaire d'un semestre d'enseignement ou d'un travail de fin d'études (TFE).