École de la santé | Accueil

Les questions de santé occupent une place centrale dans notre vie quotidienne et dans les politiques publiques. Elles influencent nos choix individuels et collectifs et concernent des sujets de société tels que la prévention des risques professionnels, la sécurité alimentaire, les inégalités d’accès aux soins, l’inclusion des personnes en situation de handicap, la diffusion des innovations thérapeutiques, etc.      Par ses enseignants-chercheurs, ses laboratoires de recherche, son offre de formation et divers partenariats avec des acteurs de la santé, le Cnam possède de grandes compétences dans le domaine de la santé. L’école de la santé les renforcera et accroîtra leur visibilité.

L’École de la santé du Cnam propose un large éventail de formations multidisciplinaires, dans le domaine des sciences et technologies, des sciences humaines et sociales ou celui du droit, de l’économie et de la gestion. L’école comprend 112 parcours de formation diplômants, pour tous niveaux (du baccalauréat au doctorat) et tous types de publics : assistant en santé et sécurité au travail, chef de projet handicap et emploi, psychologue du travail, biochimiste, data analyst, gestionnaire d’établissements sanitaires et médico-sociaux, etc. Au sein de l’école, 249 unités d’enseignement sont accessibles à la carte, c’est-à-dire soit dans un parcours de formation, soit hors d’un tel parcours.  


Ainsi, non seulement ces formations couvrent un large spectre de compétences, mais elles sont destinées à un public diversifié, en quête de connaissances théoriques ou de savoir-faire pratiques, en formation continue ou en alternance. Professionnels exerçant dans le champ de la santé, décideurs publics, citoyens engagés, ou encore apprentis en formation initiale: tous peuvent s’inscrire dans cette école.
L’École de la santé du Cnam s'articule autour de quatre pôles, qui rassemblent les principales familles de métiers et les objectifs de formation : santé au travail, handicap et dépendance, santé publique, sciences du vivant.
Par son approche transversale et multidisciplinaire, caractéristique de la formation et de la recherche au Cnam, et grâce à ses nombreux partenariats avec des partenaires institutionnels et des organisations de santé, l'École de la santé du Cnam apportera une contribution significative à l'amélioration de la santé et au bien-être des populations. 

Les métiers du pôle santé au travail

Ils visent à améliorer la qualité de vie en milieu professionnel et s'inscrivent dans une démarche globale qui reconnaît l'importance fondamentale du bien-être des travailleurs comme facteur de performance et de durabilité pour les organisations. Les axes thématiques du pôle santé au travail recouvrent l’hygiène et la sécurité au travail, l’ergonomie et la psychologie du travail.

Les métiers du pôle handicap et dépendance

Ils s’attachent à favoriser la participation sociale et le bien-être des personnes dépendantes ou vivant avec un handicap. Le pôle handicap et dépendance s’articule autour de ces trois axes thématiques: le vieillissement, le handicap et l’accessibilité, les addictions. 

Les métiers du pole santé publique

Ils ont pour objectif d’améliorer l’organisation des soins et de comprendre les déterminants de la santé des populations pour élaborer des stratégies de prévention. Le pôle santé publique comprend: les approches de l'épidémiologie, la biostatistique, la santé environnementale, la politique de santé, l’économie et la gestion des services de santé. 

Les métiers du pôle sciences du vivant

Ils se consacrent à la formation approfondie de techniciens et d'ingénieurs hautement qualifiés dans des domaines spécialisés et en constante évolution. Le pôle sciences du vivant comprend: la chimie du vivant, la pharmacologie, la sécurité et la qualité de l'eau et des aliments, les biotechnologies, l'analyse biomédicale. 

Domaine Santé publique

Ils ont pour objectif d’améliorer l’organisation des soins et de comprendre les déterminants de la santé des populations pour élaborer des stratégies de prévention. Le pôle santé publique comprend: les approches de l'épidémiologie, la biostatistique, la santé environnementale, la politique de santé, l’économie et la gestion des services de santé. 

 

Domaine Santé au travail

Ils visent à améliorer la qualité de vie en milieu professionnel et s'inscrivent dans une démarche globale qui reconnaît l'importance fondamentale du bien-être des travailleurs comme facteur de performance et de durabilité pour les organisations. Les axes thématiques du pôle santé au travail recouvrent l’hygiène et la sécurité au travail, l’ergonomie et la psychologie du travail.